Et si de nombreux médicaments ne servaient à rien ?

Publié le 17 janvier 2017 par Marc

Une nouvelle édition du ''Guide des 4000 Médicaments utiles, inutiles et dangereux'' relance le débat.

C'est aux Editions du Cherche Midi que vient de paraître la toute dernière version du fameux ''Guide des 4000 Médicaments utiles, inutiles et dangereux''. Ses auteurs, tous deux professeurs de médecine, n'hésitent pas demander la suspension immédiate de la commercialisation sur le marché français de 56 médicaments qu'ils jugent inefficaces, voire dangereux... On peut ainsi lire dans l'ouvrage que ces produits «sont à retirer dans l'intérêt des malades, sans tenir aucun compte de l'impact industriel ou des chantages à l'emploi». Et si de nombreux médicaments ne servaient à rien ?

Présentation des auteurs.

Leurs parcours imposent le respect et confèrent à leurs écrits un réel poids dans l'univers français de la santé et notamment de la pharmacie. Leur guide est destiné tant aux malades qu'aux praticiens auxquels il entend apporter des éclaircissements concernant l’efficacité réelle et les risques liés à la prise de certains médicaments.

Le franc-parler du Professeur Even.

Après avoir obtenu son diplôme de Professeur de médecine en 1966, Philippe Even se spécialise dans les maladies respiratoires. De 1998 à 2000, il occupe la fonction de doyen de l'hôpital Necker-Enfants malades et il se fait alors connaître en prenant la défense de la recherche fondamentale. En tant que Professeur émérite à l'université Paris-Descartes, Philippe Even a eu l'occasion d'apporter sa contribution à diverses commissions scientifiques de l’Inserm et du ministère de la Santé ce qui ne l'a jamais empêché de faire part de ses opinions tranchées concernant l'industrie pharmaceutique et ses relations parfois troubles avec les pouvoirs publics.

Professeur Bernard Debré, chirurgien et homme politique.

En tant qu'habitué des plateaux de télévision, le Professeur Bernard Debré est bien connu du grand public. Après un parcours de chirurgien urologue, il a en effet embrassé une carrière politique et il est aujourd'hui Député de Paris. Il n'en demeure pas moins très actif dans le paysage français de la santé puisqu'il occupe le poste de vice-président de l'institut Necker et qu'il est membre du Comité national d'éthique pour la recherche et les sciences de la vie.

Le guide en quelques chiffres.

50 % de médicaments inutiles, 20 % mal tolérés, 5 % potentiellement très dangereux, mais 75 % remboursés. Telle est l'équation bancale que dénoncent les Professeurs Even et Debré qui évoquent dans leur guide près de 100 000 accidents nécessitant une hospitalisation et 20 000 morts par an dus aux médicaments. Cela fait évidemment réfléchir, tant au niveau de l'impact sur la santé de la population que sur les dépenses de santé qui toujours d'après cette étude sont de 1,3 à 2 fois supérieures à celles des autres grandes nations européennes.

Source : https://www.bfmtv.com/sante/sante-ces-medicaments-a-supprimer-de-votre-armoire-a-pharmacie-1062688.html

 


Nos partenaires et institutions :