Les derniers articles

  • Bientôt un test pour détecter une anomalie à l’origine des ruptures d’anévrisme ?
    Publié le 24 janvier 2018 par Laëtitia
    Image article

    Dans le cerveau, la présence d’un anévrisme peut générer des complications graves et parfois mortelles. Aujourd’hui, on ne connaît pas encore les causes de ce trouble, même si l’on a identifié certains facteurs de risque. Cependant, une récente recherche a permis de trouver un gène capable de favoriser la rupture d’anévrisme. Si l’on parvenait à mettre en place un test pour identifier cette mutation dans l’ADN, il deviendrait possible de diagnostiquer plus tôt les anévrismes et, en conséquence, de sauver plus de vies grâce à une meilleure prévention.

    Lire l'article complet
  • L’addiction aux réseaux sociaux inquiète de plus en plus les chercheurs
    Publié le 23 janvier 2018 par Patricia
    Image article

    Les adolescents d’aujourd’hui semblent moins épanouis et plus exposés à la dépression qu’auparavant. Selon les chercheurs qui s’intéressent à la question, cette problématique résulte de l’usage intensif des ordinateurs, des tablettes et surtout des smartphones. Ancrés dans un monde virtuel, les jeunes oublient de profiter des plaisirs de la vraie vie, ce qui peut entraîner des conséquences lourdes.

    Lire l'article complet
  • La télémédecine : beaucoup de perspectives, mais des obstacles à franchir !
    Publié le 2 janvier 2018 par Laëtitia
    Image article

    Devant le développement des nouvelles technologies, certains éditeurs de logiciels n’hésitent pas à se spécialiser dans l’univers de la médecine. Récemment, l’application Diabeo a été la première à obtenir une certification permettant le remboursement par l’Assurance Maladie. Cette petite avancée laisse penser à un développement rapide de la télémédecine : en réalité, il faudra beaucoup de temps, car l’informatisation pose aussi des problèmes techniques, pratiques et organisationnels.

    Lire l'article complet

Nos partenaires et institutions :

Description du service :

Obtenez les coordonnées de la pharmacie la plus proche 24 heures sur 24.

On ne choisit jamais le moment où son enfant va être pris de fièvre, ni celui où l'on va être pris d'une rage de dents ou se couper un doigt de façon superficielle en cuisinant. Mais lorsque cela arrive durant la nuit, un dimanche matin ou à l'occasion d'un jour férié, comment peut-on faire pour se procurer rapidement des médicaments ou des pansements ? A moins d'avoir près de chez soi une pharmacie ouverte le dimanche et une pharmacie de nuit, il faut alors se rendre dans la pharmacie de garde. Mais il n'est pas toujours facile de savoir où elle se trouve, c'est pourquoi nous vous proposons un service simple et rapide afin de vous indiquer les coordonnées d'une pharmacie ouverte dans votre ville ou dans votre département.

Qu'est-ce qu'une pharmacie de garde ?

Il s'agit d'une pharmacie classique qui doit à intervalles réguliers assurer un service de garde en dehors des heures d'ouverture habituelles selon des dates définies à l'avance. Le pharmacien peut au choix se trouver sur place durant sa garde et maintenir son officine ouverte ou rester chez lui et se déplacer sur demande. Attention, il ne faut pas confondre pharmacie de garde et pharmacie 24/24, ces dernières sont ouvertes la nuit tout au long de l'année, on ne les trouve que dans les grandes villes.

Y-a-t-il forcément une pharmacie ouverte aujourd'hui ?

Toutes les pharmacies ont pour obligation de participer aux services de garde et d'urgence. Dans chaque territoire, un planning est mis en place par l'Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) Pharmaciens afin que chacun puisse avoir accès à des médicaments en urgence 365 jours par an à n'importe quelle heure du jour et de la nuit.